Gaspé du bout du monde

par ycrepeau@me.com
plat_auberge_wakeham_Gaspé

Principale ville d’une région à laquelle elle a donné son nom, Gaspé fut le premier point de contact de l’explorateur français Jacques Cartier avec le continent et les Premières Nations qui l’habitaient en 1534. C’est aujourd’hui encore le chef-lieu de la Gaspésie. Si c’était autrefois une ville essentiellement administrative, Gaspé vaut maintenant qu’on s’y arrête.

Au cœur de Gaspé, la rue De la Reine est la principale artère commerciale et vous y trouverez plusieurs adresses homosympas. Les auberges Maison Carter et William Wakeham (où la reine Elizabeth a failli séjourner lors de sa visite, préférant finalement le yacht royal), ainsi que l’Hôtel des Commandants sont à proximité.  La rue s’est faite coquette et compte plusieurs boutiques et cafés sympas avec terrasses. Il ne faut pas manquer d’aller faire un tour au Marché des Saveurs Gaspésiennes où vous pourrez découvrir tout plein de produits du terroir, ainsi que des bières et des vins typiquement gaspésiens, que ce soit le vin de fraises de la Baie des Chaleurs, les bières du Naufrageur ou les vins Carpinteri. Le café Brise-Bise est un bistro-bar sympa avec spectacles. Au mois d’août pendant dix jours, la rue De la reine est le cœur du Festival de musique du Bout du Monde qui accueille plus de 170 artistes.  Cet évènement a comme but premier de faire découvrir la musique du monde, ses rythmes, danses et saveurs, de valoriser la scène culturelle gaspésienne et de développer le potentiel culturel  de Gaspé par la création d’un événement musical. C'est un événement inspiré par les traditions, la fête et la joie de vivre.

Le Musée de la Gaspésie, sur le boulevard de Gaspé, a pour mission de conserver et mettre en valeur l'histoire et la culture gaspésiennes. Il présente des expositions, publie le Magazine Gaspésie et opère un centre d'archives historiques.

C’est dans le parc national de Forillon au nord de Gaspé que se terminent les Appalaches en une série de collines et de plateaux ondulés qu’on appelle les monts Notre-Dame, avec leurs sommets plats et leurs flancs escarpés. Cette région possède un caractère unique, avec la présence de dix formations rocheuses différentes, de colonies d’oiseaux marins et de plantes arctiques. L’ancien poste de pêche de Grande-Grave est devenu un site patrimonial et témoigne du mode de vie de familles de pêcheurs pendant des milliers d’années.

Destinations




Flux RSS

Souscrire

Catégories

Mots clés

Autres articles

Archives