Édith Butler: la fille de Paquetville

par ycrepeau@me.com

Édith Butler est une figure emblématique de l’Acadie. Elle a largement contribué à faire connaître la culture acadienne et son village natal de Paquetville à travers la francophonie. Née en 1942, elle célèbrera en 2017 son 75e anniversaire. Sa carrière a débuté au milieu des années 1960 à Moncton et a été propulsée grâce à l'émission Singalong Jubilee. Très vite, elle acquiert une popularité et est invitée à participer à différents festivals folk au Canada et aux États-Unis. En 1970, elle représente le Canada à l'Exposition universelle d'Osaka et donne 500 représentations partout au Japon. Elle fait par la suite plusieurs tournées en Irlande, en Angleterre et aux États-Unis.

C'est en 1973, au moment de la sortie de son premier album Avant d'Être Dépaysée  qu'elle rencontre Lise Aubut qui deviendra son imprésario et sa biographe. Commence alors une série de spectacles et de disques qui l’amèneront en tournées autant au Québec qu'en Europe où elle se produit dans les plus grands festivals européens et dans des salles parisiennes aussi prestigieuses que l'Olympia, Le Théâtre de la Ville, L'Européen et même La Madeleine. Elle est faite en 1975 officier de l'Ordre du Canada.

Au Québec, sa carrière sur scène l’a amené du Patriote à La Place des Arts en passant par toutes les grandes villes ainsi que tous les festivals importants, des Francofolies de Montréal au Festival d'été de Québec en passant par le Festival de Saint-Tite . Elle lance plusieurs albums populaires et traditionnels entre 1973 et 1985, et se tourne vers les albums de partys (Le Party d'Édith en trois volumes) qui obtiennent un bon succès entre 1985 et 1989.

Elle revient à des chansons plus engagées à partir de 1990. On retient parmi ses titres les plus importants Je vous aime, Ma vie recommence, C'est beau l'amour, C'est une chanson d'amour, J'étions fille du vent et d'Acadie, Escarmouche à Restigouche, Hymne à l'espoir, Un million de fois je t'aime et Paquetville.

Elle fait aussi du théâtre en participant à la pièce d'Antonine Maillet Le tintamarre aux côtés de Viola Léger. En 2003, après sept ans d'absence sur disque, elle enregistre Madame Butlerfly. Elle passe ensuite l'essentiel de sa carrière en tournée partout au Québec et au Nouveau-Brunswick, visitant principalement les écoles et les petites salles de concerts. Elle lance l'album Le retour à l'automne 2013. Avec 50 ans de carrière internationale et deux millions de disques vendus, la fille de Paquetville  a mis l’Acadie sur la carte.

Destinations




Flux RSS

Souscrire

Catégories

Mots clés

Autres articles

Archives